Le Massacre des personnes âgées au Québec

La crise du Covid a débuté depuis deux (2) ans, des milliers de personnes sont mortes au Québec, la majorité sont des personnes âgées. Malgré le fait qu'il existe des statistiques claires quant aux personnes à risque, malgré les situations scandaleuses qui se sont passées dans les CHSLD, le Gouvernement continue à ne pas prendre les mesures appropriées pour protéger ces gens. J'écris ce blog car je ne peux passer sous silence l'indifférence eu égard ces individus du 3e âge qui ont travaillés toute leur vie pour la plupart, et qui continuent à se faire massacrer.

 

Depuis quelques semaines au Québec, on parle beaucoup de jeunes adultes ayant voyagé en avion, des vaccinés vs les non-vaccinés, des restaurants, cinémas ou autres qui ont été fermés.  Pourtant les personnes âgées continuent à être les principales victimes du Covid, le Gouvernement continue depuis deux (2) à ne pas prendre les mesures appropriées pour les protéger, mais peu de monde s'en préoccupe.

C'est normal, ils n'écrivent pas dans les journaux, ils ne sont pas en Politique et ne travaillent pas pour l'Etat, ils n'écrivent pas sur les réseaux sociaux, car leur âge souvent ne leur permet pas. Donc je vais écrire pour eux, durant qu'il en reste encore en vie.

 

Statistiques

Dans tous les pays, la situation est sensiblement la même. La majorité des décès, peu importe la vague, frappe les personnes âgées. Voici deux (2) graphiques qui le démontre assez clairement.

Décès au Québec depuis le début du Covid

 

Décès en Suisse de octobre à décembre 2021

Comme vous pouvez le constater, les taux de mortalité chez les plus de 80 ans vaccinés, ainsi que les taux de mortalité chez les plus de 60 ans non-vaccinés, sont très largement supérieurs au reste de la population

Il s'agit également des groupes qui représentent une grande partie des hospitalisations

Lorsqu'une pandémie se produit, n'est-il pas logique que ce soit les gens les plus à risque qui, en premier lieu, doivent faire l'objet de notre attention ?

Avez-vous pensé qu'une personne vaccinée de 70 ans a deux (2) fois plus de chances de mourir du Covid qu'un non-vacciné dans la cinquantaine, ou encore qu'un vacciné dans la soixantaine à 3 fois plus de chance d'en mourir qu'un non-vacciné dans la trentaine ?

 

Mesures

Le Gouvernement a mis en place un couvre-feu. Il a notamment fermé les restaurants et les cinémas, mais il permet à des gens qui sont potentiellement porteur du virus, même s'ils sont vaccinés, d'être en contact avec des personnes âgées.

Pourtant, lorsqu'on regarde les statistiques, on se rend bien compte que - notamment - si deux (2) vaccinés dans la trentaine vont au restaurant, ils représentent un risque BEAUCOUP moins important de se retrouver à l'hôpital ou d'en décéder que si le porteur du virus, même s'il est vacciné, est en contact avec une personne âgée, et ce même si la personne âgée serait aussi vaccinée.

Certains pourraient me dire ; « oui, mais si tout le monde était vacciné il n'y aurait plus de virus ». Et bien à court ou moyen terme c'est faux. Tenter d'éradiquer le Covid est comme de tenter d'éradiquer la grippe. Peut-être qu'un jour cela arrivera, mais ce ne sera pas demain et durant ce temps, des gens – surtout – âgés, continueront de mourir dans la quasi-indifférence.

Pourquoi, entre autre, ne pas obliger les personnes d'être testées avant qu'elles ne soient en contact avec les personnes âgées ? Il serait notamment possible de faire un dépistage avant que les visiteurs ou le personnel des maisons de retraite et des CHSLD n'entrent. Idem pour le personnel des centres hospitaliers qui peuvent être en contact avec eux. En effet, si les personnes âgées ne sont pas en contact avec des gens qui sont porteur du Virus, ils ne pourront eux-mêmes l'attraper. On ne peut donner quelque chose qu'on a pas.

En conséquence, peut-être serait-il temps de prioriser et d'assurer la sécurité des personnes âgées, ce sont surtout eux qui font « monter la courbe », surtout eux qui sont hospitalisés et décèdent depuis le début, et ce sont surtout eux qui sont à risque.

C'est incroyable quand même, cela fait deux (2) ans que le Covid fait rage, cela fait aussi longtemps que les personnes âgées sont ceux qui principalement en font les frais.....et pourtant à l'heure actuelle il n'y a même pas une mesure mise en place aussi simple que de tester toute personne avant qu'elle ne soit en contact avec ces individus à très haut risque.

Bref, on voit très bien les groupes qui se retrouvent principalement frappés par ce virus, on voit très bien les groupes qui constituent la majorité des décès et hospitalisations, et si on a un tant soit peu de logique, même si on a pas de « Post-Docs » en Santé, on aperçoit aussi très bien les mesures qu'il faut prendre pour réduire les décès, les hospitalisations et protéger les plus vulnérables.

Donc, s'il n'y a pas plus d'efforts mis pour protéger les plus âgées, et si cela continue de ne pas être LA priorité à court terme, et bien tant que ce virus continuera, et sachant que même les vaccinés le transmettent ( donc que cela ne finira pas demain même si tout le monde était vacciné ), et bien de très nombreux décès continueront et ce sera encore les mêmes qui en feront les frais.

Le feu est dans la maison, donc n'est-il pas raisonnable de le freiner et après, si on veut, on s'engueulera à savoir ceux qui ont le plus ou le moins contribué dans la lutte contre l'incendie. Mais j'ai l'impression qu'actuellement on fait l'inverse et que ceux qui tiennent les boyaux d'arrosages pour le combattre visent à côté du brasier.

 
 
Posted in Charity blogs on January 10 at 02:40 AM